Centre INFORMATION

Emprunt obligataire 2018 – 2023 : un succès total

Publication : mercredi 12 décembre 2018 19:30

Plus de 200 milliards de FCFA engrangés

 

L’emprunt obligataire de l’Etat du Cameroun par appel public à l’épargne « ECMR  5,60 % net 2018-2023 » a été un franc succès : 204 218 290 000 (deux cent quatre milliards deux cent dix-huit millions deux cent quatre-vingt-dix mille FCFA ont été collectés alors que le Gouvernement camerounais sollicitait 150 milliards FCFA, soit un taux de souscription de 136%. C’est une aubaine pour le Cameroun qui a finalement demandé et obtenu auprès de la Commission des Marchés Financiers, des obligations additionnelles d’une valeur de 50 milliards de FCFA, faisant ainsi passer la cagnotte de 150 milliards FCFA à 200 milliards FCFA.

Lancé officiellement le 25 octobre 2018 à Yaoundé par le Ministre des Finances Louis Paul Motaze, l’appel des fonds effectué auprès de la Bourse des valeurs mobilières de la Douala Stock Exchange a connu une performance remarquable. Cet indicateur de la crédibilité de la signature de l’Etat du Cameroun témoigne, s’il en était encore besoin, de l’attrait qu’exercent les titres publics camerounais sur les investisseurs.

Les fonds ainsi levés sont destinés à financer une quarantaine de projets dans les dix régions du pays et à achever la construction des infrastructures liées à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de football et notamment les travaux du Complexe sportif d’Olembe (Yaoundé), le complexe de Japoma et ses voies d’accès, le stade de Réunification de Douala, le stade de Roumde -Adja (Garoua) et ses voies d’accès.

                Les ressources supplémentaires vont contribuer au financement du projet du barrage hydroélectrique de Nachtigal, la Société nationale d’électricité, les autoroutes Yaoundé-Douala et Yaoundé-Nsimalen, les travaux de la route Bonepoupa- Yabassi, le bitumage de  l’axe Nkolessong - Ndinde et la bretelle Nanga-Bifogo.

          Le 5e emprunt obligataire de l’Etat du Cameroun, « ECMR 5,60% net 2018-2023 » assorti d’un taux annuel de 5,60% pour une maturité de 5 ans va également servir au relèvement des sociétés en difficultés comme la Soweda, la Sodecoton, la Semry et Pamol.

Les souscriptions se sont déroulées du 29 octobre 2018 au 09 novembre 2018 à raison d’une obligation de 10.000 FCFA pour une souscription minimale de 300.000 FCFA soit 30 obligations.

L’opération a bénéficié d’une prise ferme par les banques et institutions financières à hauteur de 121 milliards de FCFA. Il s’agit de la Société Générale Cameroun, Afriland First Bank, EDC Investment Coorporation, Bicec, Ecobank , UBA, BGFI, SCB Cameroun et Financial Capital .

          Cet emprunt obligataire est entièrement garanti par l’Etat du Cameroun auprès de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale dans  un compte séquestre qui sera approvisionné le 15 de chaque mois par débit d’office du Compte Unique du Trésor à hauteur du douzième (1/12è) de l’annuité  correspondant au principal des intérêts dus à la fin de chaque année.