Grands dossiers

Vulgarisation des services déconcentrés DGTCFM : Recette des Finances d'Akonolinga

Publication : mercredi 2 juillet 2014 10:35

 

Ainsi, l’arrondissement d’Akonolinga comprend une recette des finances, une recette des impôts, une recette des domaines et une recette municipale. Les quatre autres arrondissements comptent chacun une perception du trésor et une recette municipale.

La Recette des Finances d’Akonolinga est chargée de l’encaissement des recettes du budget de l’Etat et des Collectivités territoriales décentralisées (CTD) et autres Etablissements publics administratifs. Elle assure le paiement des dépenses, la tenue des comptabilités et leur dépôt à bonne date à la trésorerie de Yaoundé.

La Recette des Finances d’Akonolinga est par ailleurs chargée de la garde et du maniement des fonds mis à sa disposition ; de la gestion optimale de la trésorerie et du respect scrupuleux des délais de paiement. Elle encadre et contrôle les postes comptables rattachés et toutes les régies des recettes de la circonscription financière.          

La Recette des Finances d’Akonolinga est dirigée par Valentin Tenga Mekea, Inspecteur du Trésor.

Rachel NGAH 

 

 Interview

1-   Quel est votre plan d’action au titre de l’exercice 2014 ?

Assurer un rendement optimum dans le cadre des missions à nous confiées par la hiérarchie notamment  à travers:

  • la production à bonne date de nos comptabilités et autres situations périodiques exigées ;
  • le respect des délais de paiements prescrits ;
  • le paiement par ordre chronologique de nos dépenses ;
  • le contrôle au moins deux fois l’an, de nos postes comptables rattachés ;
  • le  bon accueil des usagers.

 

2- En quoi consiste votre journée de travail au quotidien ?

Notre journée de travail s’ouvre par le respect de la ponctualité (7h30-15h30), le bon accueil de l’usager et la célérité dans l’accomplissement des tâches. Elle consiste à l’encaissement des recettes et au paiement des dépenses.

 

Ainsi, en matière de recette, l’usager est orienté vers le bureau de recouvrement ; une fiche de recette lui est délivrée et il effectue ledit versement chez le caissier. Celui-ci lui délivre une quittance égale au montant perçu par le caissier.  Pour le paiement d’une dépense, l’usager identifié reçoit le titre de paiement à toucher puis il est payé par le caissier. 

 

A la fin de la journée, le rapprochement entre le teneur du quittancier et le caissier permet de s’assurer que les montants des quittances délivrées correspondent aux sommes réellement encaissées par le caissier pendant la journée. La comptabilisation des titres de paiement étant faite instantanément, le teneur du livre journal de dépenses l’arrête et communique le montant au caissier afin de lui permettre de servir son calepin de caisse ; car un bon comptable doit connaître le solde de sa caisse en quittant son bureau le soir.

 

3- Quels sont les avantages et les difficultés rencontrés sur le terrain ?

Responsabilité, honneur et fierté constituent les avantages immédiats que le comptable des deniers tire de sa fonction au quotidien ; à cela s’ajoute le bon encadrement reçu de la hiérarchie.    

L’inconfort matériel, financier et surtout moral fait partie des difficultés que rencontre le comptable du trésor au quotidien, soupçonné par le public de cacher l’argent de l’Etat ou de faire du marchandage. La plus grande difficulté est celle liée à l’insécurité qui caractérise la vie du comptable du trésor aussi bien dans son lieu de service que dans sa vie courante.

Il serait souhaitable que les comptables aient accès facilement à l’autorisation du port d’arme pour leur défense ; que la hiérarchie leur octroie des moyens logistiques pour leur permettre d’assurer efficacement le convoi des fonds et autres missions de contrôle sur le terrain sans péril.

 

4- Quels sont vos rapports avec usagers ?

L’usager constitue la raison d’être de l’existence des services administratifs en général et les services déconcentrés ont été crées pour rapprocher l’administration de ses administrés. Les rapports que nous entretenons avec nos usagers sont des rapports cordiaux, emprunts de respect, de courtoisie et toujours animés par le souci de bien servir et de donner la bonne image de notre administration. Le bon accueil, la célérité dans le service rendu, l’honnêteté, la probité morale et la bonne information constituent la boussole qui guide nos relations avec le public usager.  

 

5-Quel message adressez-vous à l’ endroit de la hiérarchie ?

Message de profonde gratitude pour l’encadrement constant, de remerciement pour les nombreuses formations reçues, de reconnaissance pour l’attention particulière apportée à nos différentes sollicitations.

Comme doléance, le rétablissement de nos crédits de fonctionnement afin de nous permettre de sortir de l’Etat de précarité matériel qui nous caractérise ; l’octroie des véhicules de service pour le transport des fonds et le renforcement des mesures sécuritaires pour parer aux éventualités. 

Recettes des Finances d’Akonolinga.

 

  • RF_AKONOLINGA_1
  • RF_AKONOLINGA_2
  • RF_AKONOLINGA_3